Carte d’assurance maladie

Soyez couverts en tout temps

 

Vous êtes nombreux à profiter de quelques mois sous le soleil aux États-Unis. Parmi les choses dont on doit se rappeler : avoir une carte d’assurance maladie valide et ne pas dépasser 182 jours d’absence du Québec pour pouvoir bénéficier à l’année du régime d’assurance maladie.

Soins et médicaments à l’extérieur du Québec

En ce qui concerne la carte, celle-ci vous permet, même à l’extérieur du Québec, de recevoir certains services de santé assurés. Toutefois, dans la plupart des situations, la Régie de l’assurance maladie ne les rembourse qu’en partie. Pour les services médicaux, c’est-à-dire ceux découlant des services d’un médecin, la Régie les rembourse jusqu’à concurrence des tarifs en vigueur au Québec. Quant aux services hospitaliers, ils sont couverts au Canada en vertu d’une entente interprovinciale. À l’extérieur du Canada, les services hospitaliers fournis à la suite d’une maladie soudaine ou d’un accident, sont remboursés jusqu’à concurrence de 100 $ CA par jour d’hospitalisation et jusqu’à concurrence de 50 $ CA par jour pour les soins reçus à la consultation externe d’un hôpital.

Sachez que les soins reçus aux États-Unis sont plus dispendieux qu’au Québec. Par exemple, si vous êtes hospitalisé 9 jours en Floride pour un infarctus, la facture pourrait atteindre 48 560 $ alors que la Régie ne vous rembourserait que 2 200 $. Vous auriez donc à payer 46 360 $. C’est pourquoi, avant de quitter temporairement le Québec, il est nécessaire de vous munir d’une assurance privée pour couvrir les services qui ne le sont pas et la partie non assumée par l’assurance maladie du Québec. Aussi, le régime public ne couvre pas les médicaments achetés hors du Québec. Une assurance privée vous permettra également d’obtenir les médicaments dont vous avez besoin.

Quand revenir au Québec

Il importe aussi de planifier son séjour en fonction des jours de présence obligatoire au Québec. Dans une année civile (du 1er janvier au 31 décembre), il faut rester au Québec au moins 183 jours pour demeurer couverts par le régime.

Pour comptabiliser les séjours à l’extérieur du Québec, le règlement a certaines particularités :

  • Si vous partez le 5 octobre et revenez le 10 décembre suivant, vous devez calculer 65 jours, car on doit soustraire la journée du départ et celle d’arrivée;
  • Si vous partez le 5 octobre et revenez le 20 octobre suivant, cela équivaut à 0 jour, car les séjours de moins de 21 jours ou moins ne sont pas comptabilisés.

Toutefois, une fois tous les sept ans, une personne peut quitter le Québec pendant plus de 183 jours au cours d’une année civile et demeurer assurée. Dans ce cas, elle doit en aviser la Régie pour rester assurée.

Pour en savoir davantage, consultez la section portant sur l’admissibilité dans le site Web de la Régie au www.ramq.gouv.qc.ca dans la section Citoyens.