Je veux conserver mon permis de conduire le plus longtemps possible!

Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ)

 

 

Chaque année, à la suite des milliers de contrôles médicaux effectués chez les personnes âgées de 75 ans et plus, seulement 3,5 % d’entre elles ont vu leur permis être suspendu. Certains conducteurs peuvent continuer de conduire en respectant des conditions précises, comme conduire de jour seulement, porter des verres correcteurs ou ne pas conduire sur l’autoroute.

 

Aussi, pour vous assurer de conduire de façon sécuritaire, vous pourriez compenser par des actions telles que :

 

  • Faire adapter votre véhicule si vous avez des limitations physiques;
  • Maintenir une bonne forme physique générale;
  • Vous assurer auprès de votre médecin ou pharmacien que votre médication ne nuit pas à votre conduite;
  • Rafraîchir vos connaissances des règles de sécurité routière;
  • Revoir vos techniques de conduite;
  • Éviter de conduire lorsque vous êtes fatigué, stressé ou

que vous ne vous sentez pas bien;

  • Éviter de conduire la nuit ou par mauvais temps;
  • Conduire en dehors des heures de pointe.

 

Comme conducteur, vivez-vous l’une des situations suivantes?

 

□  Vous vous sentez obligé de restreindre vos activités de conduite?

 

□  Vous êtes limité dans vos mouvements lorsque vous êtes au volant?

 

□  Vous manquez de confiance lorsque vous devez vous engager sur une route ou en sortir?

 

□  Vous ne vous souvenez plus du parcours que vous empruntez régulièrement?

 

□  Vous vous arrêtez au dernier moment à une intersection?

 

□  Vous avez besoin d’un passager pour vous aider dans votre conduite?

 

□  Vous ne savez plus quand céder le droit de passage?

 

□  Vous avez de la difficulté lorsque vous devez reculer votre véhicule?

 

□  Vous n’êtes plus capable de lire ou de comprendre des panneaux de signalisation ou des indications sur la route?

 

□  Vous vous faites klaxonner ou interpeller régulièrement par les autres conducteurs que vous rencontrez sur la route?

 

□  Vous avez reçu de vos proches des commentaires sur leurs inquiétudes lorsque vous prenez le volant?

 

□  Vous voyez certaines personnes hésiter à monter en voiture avec vous ou refuser de le faire? Vos enfants ne vous permettent pas de conduire leurs enfants?

 

□  Vous avez fait plusieurs petits accrochages?

 

Si vous avez répondu oui à une ou à plusieurs de ces questions, il serait important d’en parler avec vos proches ou de consulter un professionnel de la santé.