Le diabète chez les personnes âgées

Dr Daniel TessierDaniel Tessier, M.D., M. Sc., gériatre, professeur, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke

Le diabète, qu’est-ce que c’est?
Le diabète est une maladie qui touche l’équilibre du glucose ou sucre dans le sang – tel que mesuré par la glycémie. Le pancréas joue un rôle important en sécrétant une hormone appelée insuline; elle a pour effet de diminuer la glycémie ou taux de glucose dans le sang. L’obésité, surtout abdominale, peut diminuer l’action de cette hormone.
De plus, quand on vieillit, la sécrétion d’insuline par le pancréas peut diminuer de façon graduelle. Ce qui peut amener une augmentation de la glycémie et un diagnostic de diabète, appelé diabète de type 2. Les facteurs associés à l’augmentation de la glycémie sont :
• les facteurs familiaux, aussi appelés facteurs génétiques;
• les habitudes de vie – une alimentation excessive par rapport au niveau d’activité physique.
Le diabète à travers les âges
Certaines personnes âgées ont eu un diagnostic de diabète à l’âge adulte et d’autres ont un diagnostic récent. En général, les complications du diabète sont liées à deux principaux facteurs :
• la durée du diabète
• le niveau de contrôle des glycémies
Et les complications chez la personne âgée ?
Les complications du diabète sont surtout vasculaires. Des petits vaisseaux, comme ceux des reins et des yeux, et des gros vaisseaux – jambes, cœur, cerveau – peuvent être atteints. D’autres facteurs comme l’hypertension et un cholestérol élevé contribuent aussi à endommager des gros vaisseaux. Ceci s’applique aux personnes d’âge moyen et âgées.
Des études ont montré que le diabète augmente de 1,5 fois le risque de maladie d’Alzheimer et de 2,5 fois le risque de démence secondaire (démence vasculaire). Il est probable qu’un bon contrôle précoce des facteurs de risque vasculaires mentionnés et un traitement du diabète qui évite les hypoglycémies à répétition sont des facteurs de protection contre la démence.
Les traitements : des différences ?
Les médicaments utilisés pour contrôler les glycémies peuvent agir en :
• augmentant la sensibilité de l’insuline,
• augmentant la sécrétion d’insuline par le pancréas,
• augmentant l’excrétion de glucose par les reins,
• ou encore en remplaçant l’insuline par des injections de cette hormone sous la peau.
Tous ces médicaments peuvent être utilisés pour les personnes âgées, avec des ajustements prenant en compte la fonction rénale qui excrète la majorité de ces médicaments. Des études ont montré que certaines classes de médicaments ont un risque plus élevé d’hypoglycémies et la personne âgée est plus à risque. Mais, avec des ajustements judicieux, ce problème peut être moindre; les personnes âgées ne doivent pas être privées d’un bon contrôle à cause de cette particularité.
En somme, l’âge ne devrait priver personne d’un traitement adéquat de son diabète. Une approche individualisée peut permettre de trouver la combinaison adéquate entre la nutrition et la médication et ainsi, prévenir les complications.