Le vieillissement normal n’est pas une maladie et n’entraine pas de perte d’autonomie

 

France CollinFrance Collin, infirmière, M. Sc., formatrice en soins aux aînés
Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec

Ce que l’on fait tous les jours, on le fait toujours, dit-on. Mais, l’effet du vieillissement normal amène la personne à devenir plus prudente, à agir plus lentement et à se préoccuper plus de sa santé. Pourquoi?

Le vieillissement normal désigne tous les changements qui surviennent chez toutes les personnes en vieillissant, malades ou en santé. Les signes du vieillissement n’arrivent pas à 80 ans. En fait, tout au long de sa vie, l’être humain est soumis à des changements. On observe plusieurs modifications dans le développement de l’enfant, de l’adolescent et du jeune adulte.
À la fin de la croissance, nous commençons à parler de vieillissement. C’est un processus très lent mais irréversible. Ces changements affectent les cellules, les organes et les systèmes du corps humain. Ainsi, les fonctions et les réactions de notre corps sont moins efficaces. En fait, le temps que prend un message pour se rendre au cerveau, que celui-ci traite l’information et retourne la réponse à l’organe concerné, est ralenti. Ceci rend la personne vieillissante plus fragile, plus vulnérable au stress de la vie comme une maladie, un deuil, un déménagement. Même les personnes les plus en forme deviennent plus fragiles avec l’avancée en âge.

Ce que vous pouvez constater
• Les sens – difficulté à voir de près et à entendre les sons aigus;
• Les muscles – diminution de la masse et de la force; ralentissement de la contraction musculaire qui oblige à marcher plus lentement;
• Les os – diminution de la densité osseuse qui augmente les risques de fracture;
• Le cœur et les poumons – moins d’endurance;
• La peau – plus mince et plus fragile;
• La digestion – plus de difficulté à digérer des repas lourds par la diminution des enzymes digestives;
• La soif – diminution de la sensation de la soif qui rend la personne plus à risque de déshydratation;
• L’élimination – plus de production d’urine la nuit qui oblige à se lever 1 ou 2 fois;
• Le sommeil – diminution de la phase du sommeil profond qui donne l’impression de moins bien dormir;
• La mémoire, l’orientation et l’attention – un peu affectées, surtout dans des situations non familières. Par exemple, cela vous prend un plus de temps pour trouver des repères dans un nouvel environnement.
• La concentration – plus difficile en présence de plusieurs stimuli et sous pression. Vous devez modifiez votre façon d’apprendre.

Peut-on modifier le cours du vieillissement?
Si les changements reliés au vieillissement normal sont inévitables, l’accélération des pertes, l’apparition de plusieurs maladies et surtout les complications des maladies sont évitables. Nous savons que la personne âgée en forme maintient ses capacités et aptitudes plus longtemps. Si la maladie ou autres stress surviennent, elle réagit mieux et récupère plus rapidement. Voici ce qui accélère le processus du vieillissement :
• un manque d’exercice,
• une mauvaise alimentation,
• des maladies chroniques mal contrôlées.

Bouger, bien s’alimenter et stimuler sa mémoire – 3 incontournables
Ce n’est pas un mythe. Plusieurs études montrent bien les effets positifs de bouger et bien s’alimenter sur la santé physique et mentale, même chez l’aîné en perte d’autonomie. Tout est interrelié. Par exemple, l’exercice augmente votre force musculaire; combiné à une bonne alimentation, ils augmentent votre énergie. De plus, un muscle en santé diminue les risques de fracture lors d’une chute. L’exercice favorise aussi le métabolisme du sucre, nécessaire au bon fonctionnement du cerveau. Un corps en santé résiste mieux aux infections et ainsi de suite…
Il n’est jamais trop tard pour adopter des bonnes habitudes de vie. Il s’agit de choisir les activités qui vous plaisent en tenant compte de vos capacités. L’idée est de ne pas mettre l’accent sur la diminution d’une capacité, mais plutôt de découvrir de nouveaux intérêts et passions adaptés à vos capacités.