Maintenir notre mémoire en forme, plus simple qu’on le pense!

 

Dr David LussierDr David Lussier, gériatre, directeur scientifique du centre de promotion de la santé AvantÂge *, Institut universitaire de gériatrie de Montréal du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

« Qu’est-ce je venais chercher à l’épicerie déjà? »
« Ce film documentaire me perd avec ces statistiques et événements! » –
« Non merci, Twitter et Facebook c’est trop compliqué pour moi. »

Vous avez plus de 55 ans et vous vous reconnaissez dans un ou plusieurs de ces énoncés? Voilà une bonne nouvelle : vous êtes parfaitement normal!

Le corps change en vieillissant et il en va de même pour le cerveau.

Une diminution du nombre de neurones (2 % à chaque décennie) et, surtout, une perte de la matière blanche ralentissent la transmission de l’information dans le cerveau. L’information est traitée plus lentement par le cerveau et lui demande plus d’effort. L’intelligence demeure intacte. Le temps pour trouver la bonne réponse ou l’effort demandé pour se concentrer et apprendre sont affectés.

Autre bonne nouvelle : on peut retarder et même renverser les effets du vieillissement sur notre cerveau! En effet, il est capable de se réorganiser devant les changements apportés par le vieillissement. Il suffit de lui offrir les conditions gagnantes.

Nous savons maintenant que plusieurs facteurs contribuent à notre santé cognitive. Si nous ne pouvons pas modifier notre génétique, nous avons une prise sur plusieurs autres facteurs. Il suffit de se donner toutes les chances possibles en prenant notre santé en mains.

Habitudes de vie
S’éloigner des somnifères, cesser de fumer et avoir une alimentation équilibrée – riche en vitamine K et pauvre en sel, entre autres – sont des habitudes qui ont un effet positif sur la santé de notre cerveau.

Activité physique
L’exercice physique est aussi un allié de taille. Pratiqués 3 fois par semaine, des exercices en aérobie – exercices qui provoquent un essoufflement – et en force musculaire contribuent à :
• Demeurer plus alerte
• Améliorer ou maintenir sa mémoire
• Soutenir une activité mentale plus longtemps

Suggestions
Marche rapide, vélo, natation (selon sa condition).

Activités intellectuelles
Faire travailler son cerveau tout au long de sa vie lui donne des outils pour faire face au vieillissement. Mieux équipé, notre cerveau pourra compenser les pertes normales dues au vieillissement. Et il n’est jamais trop tard pour commencer à « muscler » son cerveau !

Suggestions
Toutes les activités qui nous demandent de la concentration et qui présentent un certain défi : lire sur des sujets qui nous sont moins familiers ou apprendre une nouvelle langue, par exemple.

Un truc pour entrainer sa mémoire!
L’attention est la porte d’entrée de la mémoire. Prendre son temps et rester attentif sont de bons points de départ pour se souvenir d’une information. Vous voulez vous souvenir de la nouvelle adresse de votre fils ? Il suffit de la noter dans votre agenda, par exemple, puis de vous la remémorer. Quelques secondes plus tard, tentez de la répéter dans votre mémoire, puis vérifiez l’exactitude de votre souvenir. Refaite le même exercice quelques minutes plus tard, quelques heures plus tard et une dernière fois en soirée. Enfin, juste avant d’aller au lit, testez à nouveau votre mémoire. Fort à parier que vous n’aurez pas besoin de votre agenda le lendemain pour vous rendre chez votre fils!
Activités sociales
Poursuivre des activités sociales, avoir des projets, se sentir utile sont des moyens qui ont un impact sur les capacités de notre cerveau. Échanger avec autrui nous oblige à écouter, à comprendre, à préciser notre pensée et à la communiquer.

Suggestions
Adhérer à un groupe pour participer à une activité que nous aimons; se brancher sur des applications telles que Skype et Facebook pour garder le contact avec notre famille et nos amis éloignés.

Meilleur jugement
Tout n’est pas négatif avec le vieillissement, qui a même certains effets bénéfiques. En vieillissant, notre jugement devient plus nuancé, notre langage et nos connaissances continuent à se développer et nous devenons plus stables émotionnellement.

Le centre de promotion de la santé des aînés AvantÂge
Ainsi, vous l’aurez compris, pour conserver une bonne santé physique, cognitive et affective nous permettant de profiter d’une bonne qualité de vie et de rester à domicile, il est primordial de garder une vie active, peu importe son âge et dans la mesure de ses capacités.

C’est justement pour aider les aînés à atteindre cet objectif que, en 2014, l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal a fondé AvantÂge, son centre de promotion de la santé dont je suis le directeur scientifique.

AvantÂge est un projet unique et novateur dont la mission est de mettre à la disposition des aînés les résultats des plus récentes études des chercheurs de notre centre de recherche. Pour ce faire, AvantÂge présente des conférences, des formations, des livres et des DVD. Afin que cette expertise soit disponible à tous les aînés du Québec, AvantÂge offre une programmation de conférences en tournée, ainsi que la possibilité de former des intervenants pour offrir les programmes de stimulation cognitive ou activité physique.

Ainsi, vous l’aurez compris, l’important, afin de conserver une mémoire en forme, c’est d’être actif physiquement, intellectuellement et socialement!

* Qu’est-ce que le centre AvantÂge?
Pour connaître la programmation des conférences et formations, ou en savoir plus sur AvantÂge, communiquez avec nous :
www.iugm.qc.ca/avantage — www.facebook.com/avantageiugm
514-340-2800, poste 3139 / avantage@criugm.qc.ca